Notifications
Tout effacer

Chiot de 7 mois : courir ou ne pas courir, telle est la question ?

 
Ln Kan
(@lnkan)
Membre illustre Admin
Bonjour
Je voudrais vous faire part d’une petite observation que j’ai mené avec Katmai, alaskan husky de 7 mois et amener un angle de réflexion différent des clichés qu'on lit bien souvent (pas de sport et de course du tout avant 12 voire 18 ou 24 mois... aïe).
On dit qu’il ne faut pas faire courir un chiot trop jeune. C'est vrai, il faut y aller doucement, il est en pleine croissance, ses articulations sont encore fragiles, il ne faut pas trop lui en demander.
 
Malgré tout il est des chiots qu’il n’y a pas vraiment besoin de « faire courir », ils se débrouillent très bien tous seuls... Katmai en est un. Je ne l’ai jamais vu marcher, on fait toutes nos balades en libre, il court devant, s’arrête, renifle, revient vers moi, repart etc.
Si je voulais qu’il marche, il faudrait qu’il soit en laisse, contraint de rester aux pieds, ça serait l’enfer pour tout le monde 🤪
Comme il est équipé d’un collier GPS (on bosse dur le rappel mais j’ai toujours peur d’une échappée et comme je gère assez mal ce stress là, la technologie est mon amie 😊), je peux savoir combien de km il parcourt à chaque sortie et connaître sa vitesse (en ce qui me concerne j'ai une montre GPS).
 
Je vous partage quelques chiffres en espérant que vous comprendrez où je veux en venir.
 
Sur une même boucle réalisée il y a quelques jours (1) et hier matin (2) :
 
1) je marche à une vitesse moyenne de 4,6 km/h , j’ai parcouru 1,91 km
Sur cette même boucle, Katmai a fait des aller-retours et a parcouru 3,18 km, à une vitesse moyenne de 8,76 km/h
 
2) en alternant footing tranquille et marche sur cette même boucle d’1,91 km, j’ai une allure moyenne de 7,5 km/h pour rester derrière lui et ne pas lui imposer de rythme.
Katmai a fait moins d’allers-retours que précédemment, il n’a parcouru que 2,38 km, comme il a passé moins de temps à m’attendre sa vitesse moyenne est un peu plus élevée 10,28 km/h.
 
3)J'ai poussé l'expérience un peu plus loin. Ce matin, nous sommes allées nous planter au milieu d'un champ où Katmai a joué, reniflé, fait ce qu'il voulait, à son rythme.
j’ai parcouru 0,87 km pour aller dans le champ et revenir, lui a fait 1,97 km en étoile autour de moi avec une vitesse moyenne 9,38 km.
 
Que je marche ou que je coure, le chiot lui est toujours devant, à une allure de course, lorsque je marche il fait même 66% de distance de plus que moi.
Si je reste statique, ses allure et distance parcourue, sont les mêmes que dans les deux autres cas.
Que peut-on penser de tout ça ?
L’humain en footing cool avec son chiot de 7 mois est-il un criminel qui va lui flinguer les articulations et compromettre lourdement son avenir ou bien finalement vu sous cet angle là ça pousse à relativiser ?
 
C’est une vraie question 🐕🐾🐾😊
 
 
Citer
Auteur du sujet Posté : 11 mai 2021 9h12
Brt aime
sosobc
(@sosobc)
Membre actif Membre inscrit

Hello, 

Et bien voilà une petite étude à faire et un constat à observer que j'ai en tête depuis un bon moment pour ma Soso mais pas dans le même objectif car elle a 3 ans passé.

 

En revanche, je suis étonné car pour moi, l'interdiction porte sur la traction et non sur la course / le sport.

 

Mais je ne suis pas spécialiste et je pense que tes mots et tournures de phrases sont réfléchis alors je te fais confiance 😉

 

Je serais moins généraliste sur ton interrogation finale car elle se base sur le comportement d'un seul chiot.

A mon sens, il faudrait pousser l'expérience sur des chiots de races différentes.

Certaines races ont des capacités et aptitudes que d'autres n'ont pas. Certaines races sont prédestinés à faire de l'activité physique, d'autres moins .... 

Pourquoi aller contre leur nature et les empêcher de courir (sans les forcer, pousser) si c'est ancré dans leurs gènes, au risque de les frustrer ?

RépondreCiter
Posté : 11 mai 2021 20h11
Ln Kan aime
Salome-Osteo
(@salome-osteo)
Nouveau membre Membre inscrit

Tout est une questin de mesure et de bon sens selon moi. Je rejoins Hélène sur le fait qu'il y a une vrai peur autour de l'activité du chiot, son accès aux marches d'escalier etc, un calcul de tout ces faits et gestes. Moins le chiot bouge et moins ses stuctures s'adapteront à recevoir des contraintes extérieures. Il ne faut pas le pousser mais le laisser se gérer en augmentant progressivement son 'activité physique. Et la traction peut se faire en mode "découverte" sur qques mètres afin de lui apprendre les ordres de base et le familiariser avec le matériel. Il faut que ça reste du jeu et que le vrai effort de traction ne commence qu'à la fin de la croissance.

RépondreCiter
Posté : 11 mai 2021 22h00
sosobc, Brt et Ln Kan aiment
Ln Kan
(@lnkan)
Membre illustre Admin

@salome-osteo merci pour ton avis de professionnelle. C’est un sujet qui divise généralement et ce sont trop souvent des personnes sans réelles connaissances en la matière qui décrient l’activité physique chez le chiot. 

@sosobc je te rejoins complètement sur le fait que la race et les prédispositions du chiot rentrent en compte et que ma petite étude de ce matin ne donnerait sûrement pas la même chose avec un labrador ou un bouledogue 😊

J’ai lu cet article très intéressant sur le sujet aujourd’hui, il est en anglais mais je le partage tout de même si certains se sentent l’âme de le parcourir :

https://www.mylamedog.com/post/what-is-the-logic-behind-not-exercising-puppies-until-the-growth-plates-are-closed?fbclid=IwAR2nMsYv1EI7ryOO69oxly1rjXrnBCaKzdhzlVFVLMv7PWhHPEqmVsEsLjc

RépondreCiter
Auteur du sujet Posté : 11 mai 2021 23h42
sosobc aime