Notifications
Tout effacer

De l'utilité du mousqueton de largage

 
Ln Kan
(@lnkan)
Membre illustre Admin

Je voulais parler ici d'un petit ustensile que peu de pratiquants semblent utiliser et qui pourtant peut se révéler fort utile dans les situations d'urgence : le mousqueton de largage.
Actionné en une demi-seconde, ce dispositif qui relie le harnais du coureur à la ligne du chien, vous désolidarise instantanément de votre compagnon. Si certains trouvent dangereux le fait de libérer son chien qui se trouve par conséquent livré à lui-même avec les conséquences que cela comporte, d'autres - dont je fais absolument partie - peuvent témoigner de l'utilité de ce système et préfèrent l'idée de s'éviter un accident certain plutôt que de prévenir un hypothétique scénario pour son chien.

largueur
mousqueton de largage skijoering

Entre autres situations vécues :

-Canicross : un gentil lapin croise notre route en pleine descente et Katmai n'entend plus raison. J'actionne le largueur plutôt que de me faire traîner au sol et mon chien, tout surpris de ne plus avoir de traction, s'arrête, fait demi-tour et reviens vers moi.
-Ski-joëring : Juste après une chute, plutôt que de s'emmêler les pinceaux avec les skis aux pieds, avec le risque de se faire tracté en vrac sur la neige, dégoupillage du largueur et l'intégrité du skieur est sauve.
-Canitrail et canirando : Lors des parcours en altitude il arrive fréquemment qu'on ait à franchir un passage exposé, c'est à dire proche du vide. Ou bien encore de devoir dévaler des versants raides. Ces deux situations, déjà délicates en soi, peuvent devenir carrément dramatique si jamais votre chien décide pour une raison ou pour une autre de tirer fort et de ne plus écouter vos ordres. Croyez-moi, dans ces cas-là, le mousqueton de largage peut vous sauver la vie.

Vous utilisez un largueur ? Vous avez un avis sur la question ?

Ce sujet a été modifié Il y a 2 mois par Ln Kan
Citer
Auteur du sujet Posté : 9 octobre 2021 16h03
Teamtruffes29
(@teamtruffes29)
Membre actif Membre inscrit

Alors, justement, après notre séjour à la montagne cet été je me suis dit qu'il fallait que j'en achète 😉 Notamment lors de passages assez raides où les marmottes venaient nous narguer... J'avoue m'être fait qqs frayeurs ...😱 

RépondreCiter
Posté : 10 octobre 2021 12h16
Ln Kan aime
Brt
 Brt
(@brt)
Membre illustre Admin

@teamtruffes29

Ça ne m'étonne pas que ton séjour en montagne t'ait conduite à cette réflexion ! Il faut sûrement avoir connu l'emballement de son chien dans la pente pour comprendre l'utilité du bidule 😅!
RépondreCiter
Posté : 11 octobre 2021 10h24
Chris
(@chris)
Nouveau membre Membre inscrit

Bonsoir,

En ce qui me concerne je n’utilise jamais le largueur, sauf pour les courses qui l’exigent et encore j’essaie de négocier… j’ai fait plusieurs chutes en skijo, VTT ou Trott et jamais je n’aurais souhaité larguer mon chien. VTT ou Trott de toute façon il n’y aurait pas moyen de larguer. Et pour le skijo je ne vois vraiment pas à quoi ça pourrait servir. La dernière chose que je veux lors d’une chute c’est de perdre un, voire deux chiens… de plus le chien d’une amie à cassé le largueur au départ d’une course en skijo tellement la traction est forte au démarrage. Il y a aussi le risque de larguer par erreur… et en course ça risque de provoquer un abandon. 

RépondreCiter
Posté : 23 octobre 2021 21h49
Brt
 Brt
(@brt)
Membre illustre Admin
Posté par: @chris

Bonsoir,

En ce qui me concerne je n’utilise jamais le largueur, sauf pour les courses qui l’exigent et encore j’essaie de négocier… j’ai fait plusieurs chutes en skijo, VTT ou Trott et jamais je n’aurais souhaité larguer mon chien. VTT ou Trott de toute façon il n’y aurait pas moyen de larguer. Et pour le skijo je ne vois vraiment pas à quoi ça pourrait servir. La dernière chose que je veux lors d’une chute c’est de perdre un, voire deux chiens… de plus le chien d’une amie à cassé le largueur au départ d’une course en skijo tellement la traction est forte au démarrage. Il y a aussi le risque de larguer par erreur… et en course ça risque de provoquer un abandon. 

Bonjour Chris, bienvenue à toi sur Canitour.

Sûrement que l'intérêt du largueur dépend de différents facteurs tels que la capacité du chien à s'arrêter en cas de crash (et de la confiance que le coureur place en lui), du poids du coureur (un poids léger sera plus facilement traîné au sol lors d'une chute), si on se trouve effectivement en course ou pas (comme tu l'indiques, dans le cas d'un largage, pas sûr qu'on puisse prétendre au podium...). Je conçois tout à fait qu'il y ait deux école en la matière.

Au passage, n'hésite pas à te présenter dans la rubrique prévue pour ça et à changer ton image d'avatar attribuée par défaut pour une image plus personnelle.
Enfin, chaque membre, nouveau ou pas, est bien évidemment invité à contribuer à l'enrichissement de la base des parcours en utilisant le formulaire d'intégration (il faut être connecté) !

RépondreCiter
Posté : 24 octobre 2021 10h41
Ln Kan
(@lnkan)
Membre illustre Admin
Posté par: @chris

Bonsoir,

En ce qui me concerne je n’utilise jamais le largueur, sauf pour les courses qui l’exigent et encore j’essaie de négocier… j’ai fait plusieurs chutes en skijo, VTT ou Trott et jamais je n’aurais souhaité larguer mon chien. VTT ou Trott de toute façon il n’y aurait pas moyen de larguer. Et pour le skijo je ne vois vraiment pas à quoi ça pourrait servir. La dernière chose que je veux lors d’une chute c’est de perdre un, voire deux chiens… de plus le chien d’une amie à cassé le largueur au départ d’une course en skijo tellement la traction est forte au démarrage. Il y a aussi le risque de larguer par erreur… et en course ça risque de provoquer un abandon. 

Bonjour Chris,

Je comprends tout à fait ton point de vue.

Il est vrai que je ne pratique pour l'instant pas en compétition avec Katmai qui est encore jeune. Nous faisons des sorties majoritairement en libre, avec seulement quelques portions tractées. Il est équipé d'un collier GPS au cas où il aurait l'idée de "partir à la chasse" pendant les portions où il est détaché, ce qui fait que je n'ai pas le stress qu'il s'évapore dans la nature et que je ne le retrouve pas en le larguant, même en pleine poursuite de lapin. Sans le GPS les choses seraient peut-être différentes.

Toutefois, je suis contente d'avoir cette issue de secours (le largage rapide) dans ces moments là car il est jeune (12 mois), bien vif et pas encore parfaitement attentif à l'humain qu'il tracte...

J'imagine aussi que si je pesais 75 kilos et que j'avais un chien de 20 kilos, je trouverais peut-être l'objet inutile, mais Katmai fait presque 35 kilos et moi seulement 50, alors c'est une sécurité pour moi pour éviter de me faire trainer lamentablement !

Je m'en étais équipée il y a quelques année suite à un joli gadin en canitrail en descente avec deux chiennes nordiques bien lancées que je n'avais pas réussi à freiner à temps dans leur élan et qui avaient sauté une rupture de pente avec bien plus de talent que moi...!

 

Ce post a été modifié par Il y a 1 mois 2 fois by Ln Kan
RépondreCiter
Auteur du sujet Posté : 25 octobre 2021 18h20